l’association

kimono

 

La main qui danse est une association loi 1901, située à Paris, dont l’objet principal est de générer des ponts entre les arts du mouvement et les arts visuels. Son président, Damien Serban, réalisateur, est assisté de sa vice-présidente, Magali Cazot, artiste peintre.
Maite Soler, artiste et enseignante, mène la direction artistique des projets ainsi que la recherche et la promotion des activités de l’association. Son travail artistique est défendu par celle-ci.

Les membres d’honneur de l’association sont  Atsushi Takenouchi (danseur butoh) et Hiroko Komilla (musicienne).

La main qui danse est actuellement en résidence à l’espace En Cours, pour y mener une recherche pédagogique ainsi qu’organiser des rencontres entre danse et photographie.

 

Statuts de l'association

Article 2 – OBJET
a) La promotion et diffusion des arts du mouvement (en particulier : la danse et les arts-martiaux) et des arts visuels (en particulier la photographie, la peinture, le dessin, la gravure et la vidéo) ainsi que la création de liens entre ces différentes disciplines.
b) L’animation de stages, ateliers, cours et évènements, ainsi que la réalisation de performances liées aux arts visuels et aux arts du mouvement.
c) La proposition de services de bien-être et de développement personnel en particulier les techniques liées au mouvement, la respiration, la danse, l’art et le toucher.
d) La production, promotion et diffusion du travail de jeunes artistes notamment à travers : l’organisation d’expositions, la vente d’œuvres originales, de produits dérivés.
e) Dans le cadre de l’ensemble de ces réalisations, l’association sera attentive à la promotion du travail et l’insertion professionnelle d’artistes en difficulté sociale et portera une attention particulière à l’accessibilité et à l’ouverture aux personnes en situation de handicap.